Délégationde Marseille

Adam, périple de migrant

Adam vient pour la première fois à l’atelier créatif proposé par l’accueil du Secours Catholique des Grands-Carmes, à Marseille. Il manipule longuement une boule d’argile, il est silencieux, concentré.
Puis la boule d’argile se creuse, prend peu à peu la forme d’une embarcation. Adam est toujours silencieux. Il commence à façonner ses personnages avec beaucoup d’intensité quand soudain il se met à parler, à raconter son périple de migrant.

Réalisation d'Adam, atelier créatif des Grands-Carmes.

Parti du Burkina Faso où il n’a plus de famille, Adam a traversé le Niger puis la Libye jusqu’à la mer pour embarquer avec cent trente autres personnes dans un frêle esquif, une pirogue en plastique gonflée au gaz, nous dit-il.

Adam nous raconte comment il a passé des heures dans ce bateau, écrasé par toutes les personnes qui l’entouraient et dans l’impossibilité d’effectuer le moindre mouvement. Mais surtout, il nous raconte la peur, les cris, les gens malades et enfin la libération lorsque le bateau italien est venu les sauver en pleine mer.

Le sauvetage a pris plusieurs heures car on ne peut débarquer qu’une personne à la fois pour ne pas déséquilibrer la pirogue, et bien sûr les femmes et les enfants d’abord.

Adam a retrouvé le sourire et l’envie de communiquer, il s’est libéré d’un souvenir trop lourd. Il nous parle enfin de tout ce qu’il a envie de faire en France, étudier, apprendre un métier, il est sûr d’avoir un avenir.

Témoignage recueilli par Mireille, bénévole

Imprimer cette page

Faites un don en ligne