Délégationde Marseille

L’interreligieux et l’interculturel, au cœur des actions de la délégation de Marseille

Le dialogue interculturel et interreligieux est un chantier très vaste, complexe mais qui s’avère vital pour notre société. Ce dialogue nécessite une prise de conscience de ce qu’est réellement « l’autre » dans toute sa richesse, et du temps pour s’apprivoiser mutuellement.

Rencontre

publié en avril 2015

Chaque jour au Secours Catholique-Caritas France, des dizaines de bénévoles pratiquent spontanément le dialogue interculturel et interreligieux sans toujours en avoir conscience. À Marseille, que ce soit à l’accueil des Carmes, à l’accueil de jour Béthanie, dans les thématiques Sortie de bidonvilles, Errance et Tournées de nuit, chacun essaie, sans faire de bruit, de tendre la main aux différences.

Fort du soutien du diocèse, le Secours Catholique de Marseille envisage également différents partenariats. Une rencontre avec Rémi Caucanas, directeur de l’Institut Catholique de la Méditerranée (ICM), est en projet pour renforcer les liens avec un institut qui œuvre dans le sens du dialogue interreligieux, ainsi que l’association « Chemins de dialogue ». Rémi Caucanas précise ainsi que « connaître, cela aide à dépasser une mauvaise approche de l’autre. C’est pour cela que régulièrement, à l’ICM, se rencontrent prêtres, imams et rabbins. Il faut accepter de se laisser déplacer. Voilà pourquoi, dans l’esprit d’Assise et de Tibhirine, nous sommes particulièrement attentifs à l’interculturel et interreligieux à Marseille. »

Faire naître l’harmonie

Katia, qui s’occupe de la chorale des Carmes à Marseille, nous livre que pour elle « l’interreligieux et l’interculturel sont synonymes de paix. Dans la chorale, il y a des catholiques, des protestants, des musulmans. Toutes nos relations sont vécues très correctement avec beaucoup de cœur, d’humanité et de complémentarité. Le choix du répertoire se fait dans le respect de chacun : par exemple à notre répertoire, s’inscrit le gospel “Sweet Chariot” qui a été composé par un Blanc prisonnier et esclave. Cela peut aider à comprendre, au-delà des stéréotypes, que tout le monde peut être esclave. “Amazing Grace” représente bien aussi cette diversité puisque ce chant a été écrit par un ancien négrier débauché, qui se convertit et devient pasteur. Nous avons également beaucoup de chants d’amour dans plusieurs langues, le “Miserere” de Mistral qui correspond au Psaume 50 en occitan… Nous chantons dans dix-huit langues différentes ! Tout cela crée une alchimie particulière ; nous vivons en osmose, il n’y a plus d’âge, plus de handicap, nous donnons le meilleur de nous-mêmes pour faire le maximum ensemble. De là, naît l’harmonie. »

En fin de compte, au-delà des mots, il existe un quotidien dans lequel se vivent de véritables miracles de fraternité, de solidarité et de souci de l’autre, qui font grandir le monde. Le travail à accomplir est encore énorme mais tous ceux qui œuvrent en silence ne manquent ni d’espérance, ni d’enthousiasme, ni de générosité.

« Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis. » Antoine de Saint-Exupéry

Imprimer cette page

Faites un don en ligne