Délégationde Marseille

Journée mondiale du refus de la misère

Mobilisation citoyenne

Dans le cadre de la Journée mondiale du refus de la misère le 17 octobre, le Collectif Alerte, dont fait partie le Secours Catholique, a lancé des temps d’échanges réunissant des personnes concernées par la précarité.

Temps de mobilisation citoyenne

publié en octobre 2019

Ces temps de mobilisation citoyenne ont pour objectif de développer le pouvoir d’agir. Partant du constat que les personnes ayant connu l’expérience de la pauvreté sont les mieux placées pour trouver des solutions et s’entraider, et que la misère à Marseille ne cesse de s’accroître, ces rencontres mensuelles vont aussi permettre de s’adresser aux élus, pour être mieux prises en compte et ne pas être les oubliées de leur campagne électorale.

Cette première rencontre qui s’est déroulée au théâtre de l’Œuvre a été l’occasion de mieux se connaître et de partager des situations galères et des issues positives. Des problèmes comme le logement, les délais de réponse à l’urgence, la méconnaissance des droits et des lieux ressources, et l’isolement sont ressortis. L’inter-connaissance et la convivialité ont été de mise. La trentaine de présents à cette journée de lancement sont issus des structures ATD Quart Monde, Maavar, l’Amicale du Nid, La Cloche, les Petits Frères des Pauvres, l’URIOPSS et le Secours Catholique.

La soirée du 17 octobre s’est poursuivie au cinéma Les Variétés où plus de 180 personnes ont répondu présent à la projection du documentaire réalisé par Stan et Édouard Zambeaux, parmi lesquelles beaucoup de personnes accompagnées par des associations de solidarité, comme l’Armée du Salut, la Fondation Abbé Pierre, Emmaus…, mais aussi une classe de collégiens, et enfin des personnes désireuses de s’impliquer concrètement pour lutter contre la misère et le mal-logement. Ce film, retraçant le parcours chaotique d’une famille passant d’hébergement d’urgence en hébergement d’urgence pendant des années, a encouragé chaque spectateur à devenir acteur pour que cette réalité du non-logement pérenne cesse.

Un buffet, assuré par la Cantina qui lutte contre le gaspillage alimentaire, a permis de poursuivre le débat. Les personnes, collectifs et associations qui souhaitent rejoindre ce groupe de travail peuvent encore le faire avant la prochaine rencontre prévue le 14 novembre prochain.

Pour toute information : jeanne.kenedi@secours-catholique.org

Imprimer cette page

Faites un don en ligne